Images Images Images Images Images Images Images Images
 

Le patch contraceptif

Ce patch mesure environ 2 cm sur 2 et est de couleur chair pour passer quasiment inaperçu, il peut se placer soit sur l’épaule, soit dans le dos, soit sur la partie supérieure des fesses ou encore sur le ventre. Il ne doit jamais être situé près de la poitrine. Lorsque la femme le change, elle doit le placer à un autre endroit pour ne pas provoquer d’irritation de la peau à l’endroit où le patch est posé.

Tout comme la pilule, cette méthode de contraception est prise pendant trois semaines avec un arrêt la 4eme semaine, ce qui entraîne l’apparition des règles. Le patch se pose pour une semaine et se change chaque semaine, il ne doit pas être mis plus de 9 jours. Attention ce patch est déconseillé aux femmes hypertendue et celle qui ont de problèmes cardiaque. Les femmes qui ne peuvent pas prendre de pilules combinées ne pourront pas non plus prendre ce traitement, car le patch utilise le même principe, a savoir le même principe d’hormones ; les fumeuses de plus de 35 ans et celles qui fument depuis plus de 15 ans ne pourront pas non plus utiliser ce traitement. Par contre cette méthode est vivement conseillée aux femmes qui oublient fréquemment leur pilule (grâce a la prise hebdomadaire, il est plus facile de ne pas l’oublier) ainsi qu’aux adolescentes qui désirent cacher leur moyen de contraception à leurs parents pas exemple.

Le principe est donc le même que celui de la pilule combinée. Le patch délivré une association d’oestrogéne et de progestérone qui bloque l’ovulation (même chez les plus jeunes filles fraîchement pubère).

Ce patch est prévu pour résister à tout style de situation, par exemple le sport, la baignade, le sauna… Mais comme la pilule, le patch comporte des effets secondaires a peu près semblables. La prise de poids est équivalente mais des saignements peuvent être plus fréquent que sous pilule (les saignements disparaissent totalement au bout de 2 mois de prise du traitement) et 5℅ des timbres patch utilisés peuvent être victime de décollement partiel.

Le prix du patch est de 5 euros par patch ce qui revient a 15 euros par mois (a peu près équivalent aux nouvelles pilules pas remboursées mais beaucoup plus cher que les pilules les plus utilisées en France).

Voir en ligne : Pour plus d’info : source du Planning Familial

 
 
Mentions légales  | Suivre la vie du site Flux RSS  | Plan du site  | Espace privé
 

Nous contacter
Siège
94 rue Labadie
13300 Salon de Provence
Tél. : 04 90 56 78 89

Statistiques des visites :
19 aujourd'hui
96 hier
132436 depuis le début

Posez-nous votre question