Images Images Images Images Images Images Images Images
 

Le Cannabis

ATTENTION PRODUIT ILLICITE

Le cannabis est le produit illicite le plus largement consommé en France, surtout par les jeunes. Les dangers d’une consommation régulière sont nombreux.

Le Cannabis c’est quoi ? :

Le cannabis ou chanvre indien est une plante. Le principe actif du cannabis responsable des effets psychoactifs est le THC (tétrahydrocannabinol), inscrit sur la liste des stupéfiants. Sa concentration est très variable selon les préparations et la provenance du produit.

Le cannabis se présente sous 3 formes :

* La marijuana ou herbe de cannabis est un mélange séché de feuilles et d’extrémités résineuses des plants femelle.

* Le haschisch est la résine des extrémités de la plante, obtenue par pressage. Il se présente sous la forme de barrettes, de boulettes ou de briques (savonnettes).

* L’huile de cannabis est un liquide noirâtre, gras et onctueux. Elle est obtenue par macération de haschisch et d’alcool.

L’Herbe et la résine de cannabis ont de nombreuses appellations : beuh, shit, chichon, zamal, etc. ou marocain, libanais, afghan, jamaïcaine, thaï, selon leur origine.

Les effets et danger du Cannabis

L’effet du cannabis et son intensité varie selon :

  • La teneur en THC
  • L’habitude de l’utilisateur
  • La sensibilité de chacun

Les effets de la consommation de cannabis sont variables : légère euphorie accompagnée d’un sentiment d’apaisement et d’une envie spontanée de rire, légère somnolence. Les usagers de tous âges fument en général pour le plaisir et la détente.

Des doses fortes entraînent rapidement :

  • des difficultés à accomplir une tâche multiple et complexe,
  • une grande fatigue
  • perturbent la perception du temps,
  • perturbent la perception visuelle
  • des troubles de la mémoire immédiate, de l’attention et de la concentration (d’où des difficultés d’apprentissages scolaires)
  • un effet de ralentissement de tout l’organisme et donc du comportement.

Il est donc très dangereux de conduire ou d’utiliser certaines machines après avoir fumé, du fait d’une baisse de la vigilance et des réflexes.

D’autres effets non recherchés peuvent apparaître selon la personne, la quantité consommée et la composition du produit :

  • Maux de tête
  • Augmentation du rythme du pouls (Palpitations)
  • Bouche et gorge sèche dû à une diminution de la salivation
  • Allergies (toux, asthmes)
  • Gonflement des vaisseaux sanguins (yeux rouges, dilatation des pupilles)
  • Diminution de la température du corps
  • Dérèglement intestinal
  • Désinhibition légère
  • Sensation de faim
  • Variation de la tension artérielle
  • Parfois une sensation de nausée

Consommé en grande quantité, le cannabis, souvent mélangé à du tabac, entraîne les mêmes troubles respiratoires (bronchites, inflammations, crises d’asthmes…). Mais en plus la fumée du joint est de température de combustion plus élevée que celle de la cigarette, et souvent inhalée plus intensément et plus longtemps. En effet sa toxicité pulmonaire est 5 à 10 fois supérieure à celle de la clope. 1 joint est 5 fois plus toxique qu’1 seule cigarette. Ainsi on remarque de plus en plus chez des jeunes sujets des cancers de la langue, de la mâchoire et du poumon qu’il n’y avait avant que chez des vieux fumeurs.

De plus il modifie le système de reproduction de l’homme en altérant la forme et le nombre de spermatozoïdes, ainsi qu’une perturbation des cycles menstruels chez la femme.

Le THC est également foetotoxique et traverse la barrière foetoplacentaire. Son usage pendant la grossesse entraîne généralement :

  • un poids corporels des bébé inférieur à la moyenne
  • une naissance prématurée
  • un accouchement par le siège
  • une somnolence et des tremblements pendant 6 mois après la naissance (Mais pas d’anomalie physique ni de malformations comme avec l’alcool ou la cocaïne).

Un usage nocif de cannabis peut favoriser la survenue de troubles psychiques : des troubles de l’humeur

  • un état dépressif majeur
  • une sensation paranoïaque et de persécution
  • un dédoublement de la personnalité
  • une déstructuration de la personnalité (borderline = personne à la frontière entre la fiction et la réalité)
  • un syndrome amotivationnel (démotivation)
  • une asthénie intellectuelle et physique,
  • des troubles du raisonnement
  • des états délirants
  • un Bad trip (attaque de panique)…

Les effets du cannabis sur la conduite :

  • Baisse des capacités et des aptitudes du conducteur
  • Diminution des réflexes, des modifications de la perception, de l’attention et de l’appréciation des informations
  • Altération de la mémoire
  • Mauvaise appréciation du temps et de l’espace
  • Augmentation du temps de réaction (1/2 seconde de plus peut être fatale lorsque l’on conduit et que l’on doit éviter un obstacle)
  • Diminution de la vigilance
  • Attention éblouissement plus sensible

Ce que dit la loi ?

La loi du 31 décembre 1970 relative aux stupéfiants ne fait aucune différence entre les différentes drogues, seule la pratique les différencie. Cette loi distingue 2 aspects :

Le trafic de stupéfiant : a pour but de lutter et punir sévèrement les trafiquants : CODE PENAL

  • Etre à la tête d’1 trafic de stupéfiant = réclusion criminelle à perpétuité + 7 millions d’ € d’amendes
  • Produire des stupéfiants = 20 ans de réclusions criminelles
  • Transporter, détenir, vendre, acheter ou utiliser des stupéfiant = jusqu’ à 10 ans
  • Vente ou offre de stupéfiant destinées à 1 personne en vue de sa consommation personnelle = 5 ans Prison + 75 000 € (peine+ sévère si vente à mineur).

L’usage de stupéfiant : a pour but de soigner les toxicomanes qu’elle considère comme malade : CODE DE LA SANTE PUBLIQUE : 1 an de prison et/ou 3750 € d’amendes. Ou « injonction thérapeutique » (càd obligation pour le toxicomane de se soigner : poursuite judiciaire suspendue et abandonnée si traitement jusqu’au bout).

Depuis 1999 : Obligation de recherche de cannabis dans le sang lors d’accident mortel de la circulation.

Voir en ligne : source de la MILDT

 
 
Mentions légales  | Suivre la vie du site Flux RSS  | Plan du site  | Espace privé
 

Nous contacter
Siège
94 rue Labadie
13300 Salon de Provence
Tél. : 04 90 56 78 89

Statistiques des visites :
10 aujourd'hui
27 hier
125290 depuis le début

Posez-nous votre question