Images Images Images Images Images Images Images Images
 

L’anneau vaginal

Il ne s’agit pas d’un mode de contraception locale mais bien d’une pilule. Au lieu de prendre des hormones par voie orale, il s’agit de placer un anneau souple dans le vagin, où il libère de très faibles doses d’hormones (un progestatif et un œstrogène). La muqueuse vaginale, très vascularisée, absorbe les hormones qui passent ensuite dans la circulation sanguine générale.

Les avantages de cette méthode sont multiples :

Réduction des doses : la libération en continue des hormones par voie vaginale permet d’obtenir des taux constants d’hormones, contrairement à la pilule qui entraînent des pics quotidiens. La stabilité de ce taux d’hormones permet de réduire les doses, et par là même les effets secondaires (maux de tête, saignements entre les règles…)

Un seul geste par mois  : la prise quotidienne de la pilule devient, au fil des années, lassante. Les oublis se répètent et peuvent aboutir à une grossesse non désirée. L’anneau contraceptif a l’avantage de ne pas nécessiter une prise quotidienne : on place l’anneau dans le vagin (l’insertion est aussi facile que celle d’un tampon), où on le laisse en place 3 semaines ; on le retire la 4e semaine, durant laquelle apparaissent les règles.

Discrétion et confort : la partie supérieure du vagin étant peu sensible, l’anneau se fait facilement oublier. Cette partie étant pratiquement horizontale, il n’y a aucun risque que l’anneau tombe.

Enfin, lors du rapport sexuel, l’anneau se fait discret : la plupart des hommes ne le sentent pas (7 sur 10), et ceux qui le perçoivent en sont très rarement gênés.

Environ 15 euros (non remboursé par la Sécurité sociale)

Voir en ligne : Pour plus d’info : source du Planning Familial

 
 
Mentions légales  | Suivre la vie du site Flux RSS  | Plan du site  | Espace privé
 

Nous contacter
Siège
94 rue Labadie
13300 Salon de Provence
Tél. : 04 90 56 78 89

Statistiques des visites :
62 aujourd'hui
25 hier
128574 depuis le début

Posez-nous votre question